WAKAN, Quand la santiag foule l'Ouest sacré
du 30 septembre au 2 octobre 2016

par la Beyond compagnie, Aigle - Mise en scène : Julie Meyer et Aaricia Schwenter

On connaît bien l'histoire des cow-boys du cinéma hollywoodien, chevauchant à la conquête de terres inconnues. Mais qu'en est-il des “indiens”?

Par le biais du théâtre d'objet, du conte en passant par un air country et divers témoignages, ce spectacle vous fera redécouvrir la conquête de l'Ouest d'une manière à la fois ludique et grinçante. Il dépeint ce “nouveau monde” construit au détriment des peuples autochtones. Ces deux cultures que tout semble opposer se réunissent sur scène à travers la légende et le mythe.

Wakan signifie “sacré” en langue Lakota, cette part spirituelle que nous avons en chacun de nous, cette spiritualité non religieuse qui nous définit en tant qu'être humain.

Composée de trois sortantes de l’école de théâtre Serge Martin, cette jeune compagnie se lance à la conquête de l’Ouest sauvage. Mythe fondateur ou génocide ? À travers un corpus de textes adaptés à la scène, ce spectacle interroge notre vision d’une Histoire souvent édulcorée par Hollywood.

Conception et jeu : Delphine Barut, Julie Meyer, Aaricia Schwenter
Création lumière et régie : Joël Corboz
Production : la Beyond compagnie, Aigle
Coproduction: Théâtre WAOUW

Représentations

  • Vendredi 30 septembre 2016 à 20h00
  • Samedi 01 octobre 2016 à 20h00
  • Dimanche 02 octobre 2016 à 18h00
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

Le Mécano de la General de Buster Keaton et Clyde Bruckman
les 14 et 15 octobre 2016

Johnnie est le mécano de la « General », une locomotive de la Western and Atlantic Railroad. Lorsque la guerre de Sécession éclate, Johnnie ne sait toujours pas qui choisir entre son train et Annabelle Lee, sa bien aimée. Renonçant à s’engager dans l’armée, Annabelle finit par le quitter. Cependant, lorsque la « General » est volée par des espions de l'Union, avec Anabelle à son bord, Johnnie n'hésite pas à se lancer à la poursuite de son train et de sa fiancée, pour sauver les deux amours de sa vie.

Guy-Baptiste Jaccottet, ancien élève des Ateliers-Théâtre du WAOUW, accompagne par des improvisations à l’orgue une projection du ce film muet de Buster Keaton pour 75 minutes de suspens, de poursuites, de cascades et de rires !

Ce spectacle a lieu en marge de notre programmation
à l’Église du Cloître, Av. du Cloître 26, 1860 Aigle.
Entrée libre, chapeau à la sortie.

Représentations

  • 14 octobre 2016 à 20h00
  • 15 octobre 2016 à 20h00
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

La Boucherie de Job de Fausto Paravidino
du 24 au 27 novembre 2016

par la compagnie L’Ivraie Semblable, Aigle - Mise en scène : Clément Reber

La boucherie de Job tombe en faillite. Il est contraint de licencier son garçon boucher qui est amoureux de sa fille malade. Son fils, de retour de ses études à Boston, tente d’aider son père à sauver la boucherie. Refusant de se soumettre aux nouvelles lois de la finance, Job rejette son aide. Le fils précipite alors la faillite du commerce familial, espérant ainsi en retirer de quoi payer les soins pour sa soeur. Apprenant les manigances de son fils, Job s’enfuira avec l’enfant. Deux clowns sans morale sont alors chargés de les retrouver à tout prix.

Au-delà de la métaphore biblique du Livre de Job de l’Ancien Testament, la pièce de Fausto Paravidino interroge sur ce qui fait notre humanité. La Boucherie de Job porte un regard cynique sur le sacrifice du juste, dans un monde où la boussole du bien et du mal semble tourner en rond.

“Si vous n’aimez pas le chemin que prennent les brebis, changez de berger, pas les brebis.”

Avec : Isabelle Bonillo et Swen Gippa, Clément Reber, Claire Wenger
Avec la participation d’Audrey Launaz, comédienne en formation.
Lumières, effets techniques et montage vidéo : Clément Reber
Costumes et accessoires : Claire Wenger

Représentations

  • Jeudi 24 novembre 2016 à 20h00
  • Vendredi 25 novembre 2016 à 20h00
  • Samedi 26 novembre 2016 à 20h00
  • Dimanche 27 novembre 2016 à 18h00
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

Attention Humour !​
du 16 au 18 décembre 2016

par l’Obsidienne Compagnie, Sion - Mise en scène : Pierre-Pascal Nanchen

Inspiré des Idées noires de Franquin, ce spectacle interroge entre deux éclats de rire : à quoi sert l’humour ? Est-il vraiment le propre de l’Homme ? Peut-il être dangereux ? Ou au contraire libérateur ? L’Obsidienne revient régaler nos spectateurs de son approche particulière du plateau, inspirée du travail de Charlie Chaplin, Buster Keaton et Karl Valentin.

Représentations

  • Vendredi 16 décembre 2016 à 20h00
  • Samedi 17 décembre 2016 à 20h00
  • Dimanche 18 décembre 2016 à 18h00
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

Mais qu’est-ce qu’ils nous chantent là ?
du 20 au 22 janvier 2017

par le Pavillon des Singes, Lausanne - Mise en scène : Frank Arnaudon

Après la création de Je vous préviens je ne vais pas chanter en 2011 et Chantons quand même en 2013, l’accueil de Il est minuit... Si on chantait ? en 2015, Le Pavillon des Singes ressuscite Georgius et nous emmène de la Belle Epoque aux années folles à travers ce quatrième volet consacré à la vie du grand chansonnier Georges Auguste Charles Guibourg.

Représentations

  • Vendredi 20 janvier 2017 à 20h00
  • Samedi 21 janvier 2017 à 20h00
  • Dimanche 22 janvier 2017 à 18h00
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

Dîner-spectacle improvisé​
le jeudi 02 mars 2017

Le Théâtre WAOUW vous convie à son repas de soutien, un dîner-spectacle improvisé à déguster seul, ou bien accompagné !

Quoi de mieux pour accompagner un dîner qu’un spectacle à la carte avec, au menu, de l’humour, des quiproquos et de succulentes joutes verbales ?

Ce spectacle est proposé à la salle de l’Aiglon, Av. de Loës 6, 1860 Aigle.
Tarif repas + spectacle : 85.- CHF (hors abonnement)
Improvisation par les comédiens de la compagnie Enjeu.

Représentations

  • Jeudi 02 mars 2017 dès 18h30
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

​Le Songe d’une nuit d’été
d’après Shakespeare, d’Isabelle Bonillo
du 23 au 26 mars 2017

par la Cie T-âtre IBonillo, Lausanne - Conception et mise en scène : Isabelle Bonillo

Cette réécriture du célèbre Songe de William Shakespeare met l’accent sur l’illusion comme biais de manipulation et interroge notre rapport à la technologie, magie du monde moderne, qui sous couvert de “fun” place le plus grand nombre sous les ficelles d’une poignée d’elfes pas toujours bienveillants...

Ce spectacle est créé dans le cadre d'une convention sur trois ans entre la compagnie T-âtre et le WAOUW.
Les représentations ont lieu sous le camion-chapiteau (chauffé) de la compagnie T-âtre.

Représentations

  • Jeudi 23 mars 2017 à 20h00
  • Vendredi 24 mars 2017 à 20h00
  • Samedi 25 mars 2017 à 20h00
  • Dimanche 26 mars 2017 à 18h00
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

Trois hommes dans un bateau (sans oublier le chien)
​d’après le roman de Jerome K. Jerome
du 28 au 30 avril 2017

par la Cie De Facto, Neuchâtel - Mise en scène : Nathalie Sandoz

Quand un trio de trentenaires hypocondriaques décide que le repos procuré par leur divan ne suffit plus à éviter un surmenage annoncé, ils s’élancent à la conquête de la Tamise... Un coup de coeur pour cette comédie britannique tendre et pleine d’humour qui aborde, mine de rien, la question philosophique du rapport de l’Homme au bonheur.

Représentations

  • Vendredi 28 avril 2017 à 20h00
  • Samedi 29 avril 2017 à 20h00
  • Dimanche 30 avril 2017 à 18h00
  • La réservation en ligne sera à nouveau disponible dans quelques jours.

14ème Festival des Ateliers-Théâtre
du 02 au 04 juin 2017

par les élèves de l’école de théâtre WAOUW Le temps d’un week-end, nos élèves ont le plaisir de présenter le fruit de leur dur labeur ! Cette année, chaque atelier travaillera sur des textes de théâtre anglo-saxons. L’occasion pour eux de partager trois jours de festivités théâtrales et de découvrir le travail de chacun.